Une création

 
Aux portes de minuit,

Ma folie se réveille,

Des mots claquent la nuit,

Et mon cœur s’émerveille.

 

J’écris en vain,

A l’ombre de l’écrivain,

Je crie, je bois du vin,

A l’ombre de rien.

 

Mes doigts s’agitent,

Je ne pense à rien,

Le démon m’habite,

Est-ce pour mon bien ?

 

Naissance d’une création,

Les nerfs tendus,

A la recherche du grand frisson,

Je te vois nue !

 

J’arrache des mots,

Au dictionnaire,

Le froid et le chaud,

Finissent ces vers.