Le matin du poète

Sur un tapis de mots,

Il dort profondément.

Inspiré ? Il se lève très tôt,

Quitte Morphée prématurément.

Sous quelques notes chaudes,

Glissent les pensées qui le taraudent.

Son corps couleur rouge sang,

Illustre l’état de ses sentiments.

Les yeux rivés vers le ciel,

La main tendue vers la vie,

Un café, chaleur essentielle,

Il cueille la moindre envie.

Saura-t-il transcrire ses visions ?

A votre verdict, il s’est livré.

Partagerez-vous ses émotions ?

Si votre cœur saigne, c’est gagné !