Page blanche

J’ai tant de mots à t’offrir,

Que, je ne sais comment te les dire.

Syndrome de la page blanche,

Au sortir d’un long dimanche.

« Aimer » serait-il le plus adapté ?

Pour exprimer le fond de ma pensée.

« Passion » serait-il de bon ton ?

Pour décrire la cause de mon émotion.

« Absence » flotte comme une danse,

Ton âme est là, en transparence

Quel que soit le terme utilisé,

Tu es avec moi, ma fiancée.

Une nouvelle semaine s’ouvre à peine,

Pour transcrire mes joies, mes peines.